Les créations de bijoux de Salvador Dali

Les créations de bijoux de Salvador Dali

L’artiste Salvador Dali dessine et fait réaliser dès 1941 des bijoux uniques au monde à partir de pierres précieuses nobles.

Si Salvador Dali reste un grand nom de l’art, peu de personnes connaissent la collection exceptionnelle de bijoux dessinés par l’artiste dès les années 1940 et pendant plusieurs décennies.

L’histoire des bijoux de Dalí

En 1941, Dalí dessine ses créations en détournant les codes existants de la joaillerie traditionnelle. Ses dessins expriment dans le moindre détail ce qu’il attend de leur réalisation : couleurs, matériaux, formes et symboliques s’y expriment avec une extraordinaire précision. Les 22 premières pièces sont ensuite fabriquées à New York dans les ateliers de l’orfèvre argentin Carlos Alemany.
En 1958, les bijoux sont acquis par The Owen Cheatham Foundation, une fondation américaine qui s’emploie un temps à les prêter pour des expositions dont le bénéfice a été reversé à des organismes caritatifs, éducatifs et culturels.
En 1981, la collection a été achetée par un milliardaire saoudien. Ensuite, successivement, 3 sociétés japonaises les ont acheté dont la dernière l’a cédée à la Fondation Gala-Salvador Dalí.

La collection de bijoux

Parmi les créations de Dalí, on retrouve notamment des motifs symboliques et religieux, des lèvres, des cœurs, des motifs animaux ou végétaux ainsi que des références directes à son œuvre « La persistance de la mémoire » » (en or et diamants, 1949), « L’œil du temps » (platine, rubis et diamants) ou encore « le Cœur royal » (or, rubis, saphirs, émeraudes, diamants et perles, aigues-marines, péridots, grenats, améthystes,1953). Toutes ces créations comptent parmi les joyaux de cette collection unique au monde.

Le Coeur royal - Salvador Dali

L’exposition Dalí Joies

Il est possible d’admirer 39 bijoux et vingt-sept dessins et peintures à l’exposition permanente Dali Joies du Théâtre-Musée Dalí de Figueres en Espagne. Salvador Dalí s’est inspiré de ses maîtres, de la Renaissance Italienne aux réalisateurs de cinéma, peintres, dessinateurs, sculpteurs ou encore photographes, pour créer cette collection sans précédent.