Record de vente pour l’Archiduc Joseph, un diamant historique

L’Archiduc Joseph, diamant exceptionnel, a été vendu aux enchères pour 21,47 millions de dollars chez Christie’s mardi soir à Genève, un prix record pour un diamant historique.

L’Archiduc Joseph pèse de 76,02 carats et a une couleur parfaite (« D » dans l’échelle des couleurs du diamant). Ce diamant est issu des mines de Golconde en Inde, principal gisement de diamants exploité jusqu’au 18e siècle et aujourd’hui épuisé, avant la découverte des mines du Brésil au même siècle et celles d’Afrique du Sud au 19e.

Figurant au rang des diamants historiques, tel le Regent préservé par le Musée du Louvre ou le diamant Hope conservé au Smithsonian Institution, le diamant appartenait à la famille des Habsbourg et porte le nom du palatin de Hongrie, l’archiduc Joseph (1872-1962) et arrière-petit-fils de l’empereur Leopold II par son père et du roi Louis-Philippe de France par sa mère.

Remis à son fils, l’Archiduc Joseph Francis (1895-1957), ce dernier l’a déposé en 1933 dans le coffre d’une banque, puis vendu en 1936 à un acheteur anonyme, qui l’a conservé dans ce même coffre durant la seconde guerre mondiale, échappant ainsi à une confiscation par les nazis.

Le diamant réapparaît sur la scène internationale, lors de ventes aux enchères :
– à Londres en 1961, vendu pour un montant inconnu ;
– à Genève en 1993, vendu pour 6,5 millions de dollars ;
– à Genève cette année, vendu pour 21,5 millions de dollars.

Cette vente illustre à nouveau que l’achat de diamant et de bijoux historiques est devenu un moyen de diversifier ses placements.