Top 5: les plus belles pièces horlogères au monde

VCA Planetarium1# La montre « Midnight Planétarium » par Van Cleef&Arpels

La montre Midnight Planétarium relève du génie. Avec cette création hors du commun, Van Cleef&Arpels prouve une fois de plus son talent à relever les défis : sur le cadran en or rose 18 carats de la pièce, les planètes Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter et Saturne sont incarnées chacune par une pierre précieuse et défilent autour d’un soleil en or rose 18 carats, au centre de la montre. Mais le plus intéressant reste le mécanisme : la rotation des planètes s’effectue à temps réel autour du soleil ! Ainsi, « Saturne » mettra 29ans et demi pour faire le tour du cadran, à l’image de la planète. Quant au bracelet, de l’alligator vient compléter la pièce. Produite en seulement 396 exemplaires, le prix reste inaccessible au grand public.

VCA Planetarium 2

2# L’horloge de la princesse Margaret

Propriété de la collection de la princesse Margaret, comtesse du Pays de Galles. Cette sublime horloge en argent est d’origine russe. Bicolore montée d’or, guillochée et émaillée, elle fut offerte à la princesse Margaret par H.M. Queen Mary. Fabriquée par Fabergé et marquée du mandat impérial, cette pièce unique et somptueuse fut fabriquée à Moscou entre 1896 et 1908. Elle fut vendue récemment par la maison Christie’s pour un prix de 2.281.600$, 1.000.000 de plus que sa valeur estimée ! De couleur mauve pâle translucide et d’apparence feuilletée, impossible de ne pas tomber sous le charme de cette pièce horlogère d’exception !

Horloge duchesse du Pays de Galles

3# La « Supercomplication » d’Henri Graves par Patek

Le 11 novembre dernier à Genève se tenait la vente de la Supercomplication Henri Graves, une montre mythique dont la réputation n’est plus à faire. Le « Graal de l’horlogerie » comme on la surnomme fut créée de 1925 à 1933 par Philippe Patek sur l’initiative de Henri Graves, alors imminent banquier new-yorkais. Exceptionnel d’ingéniosité, ce chronographe de poche en or jaune avait déjà à l’époque un mécanisme extrêmement complexe ! La répétition des minutes avec un carillon Westminster a rien qu’à lui seul nécessité trois ans de développement et cinq années de fabrication. Mais il faut surtout noter ses 24 complications du mécanisme, qui renferment, entre autres, un calendrier perpétuel des phases de la lune, un temps sidéral, une réserve de marche et les indications d’heures pour le lever et le coucher de soleil pour la ville de New York ! Adjugée pour 11 millions de dollars en 1999, les prix se sont envolés cette fois ci pour atteindre la somme record pour une pièce horlogère : 23.480.000$ ! Pas de doute, Monsieur Patek doit être fier de lui.

The-Henry-Graves-Supercomplication

4# La « World Time » de Patek Philippe

Nous vous avions déjà parlé des montres Patek un peu plus haut, mais voici la Patek Philippe Réf 1415 HU « World Time », ou la montre la plus chère du monde. Cette sublime pièce est récemment devenue la propriété d’un collectionneur asiatique pour la modique somme de 6.6 millions de francs suisses, soit 4 millions d’euros ! Fabriquée en 1939 et finalisée en 1949, ce modèle en or 18 carats est extrêmement rare et donne l’heure des grandes villes dans le monde grâce à son ingénieux boitier. Encore une beauté qui ne finira pas à notre poignet…

1415 World Time

5# La « Calibre 101 Reverso » par Jaeger-Lecoultre

La Calibre 101 Reverso de Jaeger-Lecoultre est sans hésitation l’une des plus minutieuses pièces horlogères au monde. Créée en 1929 et toujours produite aujourd’hui forte de son succès, cette montre pèse seulement 1 gramme et comporte 74 pièces ! Cela en fait donc la montre au plus petit mouvement au monde. Avec son boîtier en or gris et ses diamants sertis, cette montre unique et mythique reste rare et n’a jamais été égalée, tant au niveau de sa taille/performance que de sa légèreté.

Calibre 101 reverso Jaeger-LeCoultre-Grande-Reverso-101